Pygopristis denticulata

pygopristis

Noms communs

Five cupsed piranha, Big-thooted piranha, faux piranha à grosses dents.

Répartition

Pas encore clairement determiné. Présent dans le bas Amazone, les systèmes fluviaux du rio Negro et Rio orinoco. Probablement présent en Amazonie Péruvienne et dans les eaux guyanaises.

Historique

1819 : Référencé par Cuvier sous l’appellation Pygopristis denticulata.
1841 Référencé par Schomburgk sous l’appellation Serrasalmus punctatus.
1844 : Référencé par Müller et Trosche Pygopristis fumarius.
1864 : Référencé par Günther sous l’appellation Serrasalmus denticulatus.

Biologie

Taille : 20 cm maximum relevé dans la nature

Morphologie :

Les clés de distinction du Pygopristis denticulata sont :

· yeux clairs.
· corps compressé. Latéralement.
· forme unique de la dent, 5 pointes par dents (five cusped piranha).
. La nageoire adipeuse est surdimensionnée
· Corps Jaunâtre à nageoires rouges avec base grise.
· tête Convexe.

Mode de vie

Il s’épanouit dans les eaux richement plantés des biotopes d’eau claires et noires. Généralement, on trouve l’espèce en petit groupe disparate. L’alimentation est similaire aux poissons du genre prytobrycon, c’est à dire que c’est principalement une espèce végétarienne et il est connu pour se nourrir de graines, de petits invertébrés. La mâchoire, bien que puissante, est vraiment moins puissante que la majorité des espèces du genre serrasalmus.

Pygopristis_denticulataUn spécimen juvénile

Croissance

Aucune donnée concernant la croissance de cette espèce n’est encore disponible.

Reproduction en captivité

Jamais documentée en captivité, il apparaît que les spécimens prennent une teinte noire, ce qui est sûrement signe d’une reproduction.

Maintenance en aquarium

riocamaiu12Un spécimen péché sur le rio Camaiu par Arnaud Filleul

Comportement :

Aucune donnée pour le moment. Semble tolérer de vivre en petit groupe de 4/ 5 individus sans aucun problème. Prévoir au moins 150 L par individu. Cette espèce à un dimorphisme sexuel. Le mâle possède une nageoire anale bilobée, pas la femelle.

Volume requis :

500 L semble être le strict minimum pour maintenir trois ou quatres spécimens de cette espèce.

Agencement de l’aquarium :

Morceaux de bois et plantes, couverture végétale appréciée.

Bibliographie / Webographie

Frank Magallanes (OPEFE), www.opefe.com, http://www.Piranhakeepers.com
M.SCHLESER, David, Piranhas, a complete pet Owner’s manual (2nd edition) , Hauppauge NY 11788, BARRON’S, 2008, 95 p
Reproduction de tout ou partie du document (texte + image) interdite sans autorisation © 2013 Piranhas-fr.net

Retour à l'accueil
^