Serrasalmus neveriensis

neveriensistete

Décrit pour la première fois en 1993 par Machado-Allison, nous ne disposons que de peu d’informations sur cette magnifique espèce.En apparence très proche de S.medinai, S.neveriensis s’en différencie par quelques détails subtiles comme la livrée, la forme de la tête et la coloration jaune qui tends plus vers le orange chez S.medinai. Une espèce que nous ne sommes pas prêt de voir dans nos bacs mais… un régal pour les yeux.

Noms communs

Piranha de la rivière Neveri, Caribito de rio

Répartition

Présent uniquement au Vénézuela. Endémique de la région côtière.

Rio Querecual, rivière Neveri, Anzoátegui.

Historique

Machado-Allison, A., W. L. Fink H. López Rojas and R. Rodenas 1993

Biologie

Taille : 20 cm maximum
S.neveriensis est très proche de S.medinai. Les différences entre ces deux espèces sont subtiles. Le corps est légèrement plus compressé. Le poisson est plus concave au niveau du front et de la tête. L’espèce présente des points noirs plus larges mais en moins grande quantité que S.medinai. La gorge et le ventre sont jaunes alors que S.medinai présente une coloration rouge.
L’iris de l’oeil est clair, la nageoire anale est teintée de jaune / orange. Une tâche humérale est présente. Une bande noire est présente à la base et au bout de la nageoire caudale.

neveriensis1Le neveriensis est un magnifique piranha

Mode de vie

Inconnu, mais probablement proche de S.medinai.

Croissance

4/5 ans pour arriver à taille adulte.

Reproduction en captivité

Jamais obtenue en aquarium. Le poisson n’a jamais été importé en Europe pour le commerce aquariophile.

Disponibilité / Prix :

Un spécimen maintenu aux USA. Introuvable en Europe.

Maintenance en aquarium:

Se rapprocher des conditions de maintenance de S.medinai.

neveriensis2une espèce endémique du Vénézuela

-Paramètres de l’eau :

Rivière Neveri.

-Comportement :

Prédateur diurne solitaire.

-Volume requis :

Cette espèce nécessite un aquarium de 120x40x50 (240L) adulte. Juvénile, un spécimen peut se contenter de 100x40x50 (200L)

-Cohabitation :

Sans doute délicate.

Agencement de l’aquarium:

Comme tous les représentants du genre Serrasalmus. Nombreuses cachettes, plantes flottantes, racines et éclairage doux.

Alimentation :

Petits poissons entiers, crevettes crues, coeur de boeuf.

Bibliographie / Webographie:
Frank Magallanes (www.opefe.com)
www.Piranha-fury.com,
www.piranha-info.com,
M.SCHLESER, David, Piranhas, a complete pet Owner’s manual (2nd edition) , Hauppauge NY 11788, BARRON’S, 2008, 95 p

Crédit photos
Ivan MIKOLJI, Georges FEAR
www.fishfromvenezuela.com
Article rédigé par Emmanuel Autin le 21/03/2011

Retour à l'accueil
^